AQVA - Agir pour la Qualité de Vie à Anzême 

AQVA - Agir pour la Qualité de Vie à Anzême 

Menu

Parlons en ....

6 Jul 2019

Deux associations portent plainte contre l’Etat pour pollution 

La Fédération Environnement Durable (FED) et Sites & Monuments (SPPEF) déposent un recours devant le tribunal administratif de Paris relatif aux déchets de l’industrie éolienne.

Ce recours vise à engager la responsabilité de l’État du fait de l’illégalité de sa réglementation applicable aux déchets éoliens, laquelle autorise leur abandon dans les sols, néglige la hiérarchie de leurs modes de traitement et n’impose aucune garantie financière crédible en matière de remise en état des sites.

  • La situation de l’Allemagne confrontée à ses premiers démantèlements d’éoliennes, nous révèle qu’aucune précaution à la hauteur des enjeux n’a été prise par l’État français pour protéger l’environnement.

  • Le démantèlement de multiples éoliennes géantes est en effet illusoire compte tenu de son coût, pour une consignation de seulement 50 000 euros. Le territoire de la France, lorsque la perfusion de deniers publics cessera, sera couvert de friches industrielles disséminées sur tout le territoire et de lignes de très haute tension devenues inutiles.

Après avoir détruit des haies, rasé des chemins ruraux historiques et construit des routes en plein champ pour acheminer des éoliennes atteignant aujourd’hui 250 mètres de haut, les industriels de l’éolien dont les structures financières sont volontairement insuffisantes, vont abandonner une quantité gigantesque de matériaux polluants non recyclables, voire non traitables :    

  • 36 millions de tonnes de béton armé pour fabriquer les socles à tout jamais enterrés soit l’équivalent de 1,8 million de camions-toupies représentant une file de 18 000 km.435 mille tonnes de plastiques spéciaux pour les pales fabriquées à base de polymères, de fibre de verre et de carbone, très difficilement traitables voire non recyclables. Si ces pales de 55 mètres étaient mises bout à bout, elles couvriraient 2800 km.8 millions de tonnes d’acier ordinaire, d’aciers spéciaux à base de manganèse, de chrome, de nickel, de molybdène pour les mâts, les rotors etc.des centaines de milliers de tonnes de cuivre pour les génératrices d’électricité, les câbles électriques, les milliers de transformateurs constituant les postes sources, sans compter les milliers de km de nouvelles lignes à HT pour raccorder les 14 500 éoliennes au réseau et distribuer leur courant intermittent.6 mille tonnes de terres rares dont principalement le néodyme, un produit chimique stratégique pour fabriquer les aimants des nouveaux alternateurs, difficilement recyclable et produit en Chine dans des conditions écologiques et humaines toxiques défrayant la chronique depuis des années. (4) 15 mille tonnes par an d’huile de vidange par an dont une partie s’écoule dans les sols, polluant durablement les nappes phréatiques.


Pour lire l’article en entier c’est ICI 

14 Jun 2019

La Fédération Environnement Durable attaque le Gouvernement pour «Pollution » & le ministre M. de Rugy pour «Excès de Pouvoir »

Communiqué de Presse - Paris le 14 juin 2019

Déchets des éoliennes industrielles

La Fédération Environnement Durable attaque en justice le gouvernement pour la pollution du territoire générée par les éoliennes industrielles.
Le 13 juin 2019, la Fédération Environnement Durable a déposé au Conseil d’état un premier recours pour excès de pouvoir contre Monsieur François de Rugy.
Elle demande l’abrogation de l’arrêté du 26 août 2011 relatif à la remise en état et à la constitution de garanties financières pour les installations de production d’électricité utilisant l’énergie mécanique du vent. Elle estime que les garanties actuelles concernant le démantèlement et le recyclage des éoliennes sont notoirement insuffisantes.
Une seconde plainte contre l’état, conjointe avec une autre Fédération, est en cours de dépôt devant le tribunal de Paris.
La Fédération Environnement Durable constate qu’aucune structure de dépollution, de traitement, ni de recyclage, n’a été mise en place à la hauteur de la quantité déchets industriels en cour de dissémination, dont des matériaux chimiques toxiques potentiellement dangereux pour la santé et la sécurité humaine.
Elle estime que cette défaillance traduit une carence fautive de l'État à respecter son obligation de protection de la biodiversité, de l'environnement et des citoyens.

6 Jun 2019

Eolien le scandale économique absolu

La Commission des Finances, de l’Économie générale et du Contrôle budgétaire, de l'assemblée nationale, composé de 17 membres et présidée par le député Julien Aubert, s'est saisie du scandale des éoliennes et vient de publier un rapport accablant.( non encore accessible!)

Le gouvernement semble en retarder la diffusion dans le cadre d'une procédure d'urgence. Les intérêts en cause sont colossaux.

Voici ci-joint l'article publié par le journal Valeurs actuelles.


30 May 2019

Économie Circulaire - Recommandations du Ministère de la Transition Ecologique

    Recommandations émises : 


    Augmentation de la valeur du cautionnement au-delà des 50 000 euros actuels, selon une formule tenant compte de la masse de l’aérogénérateur, destiné à couvrir les opérations de démantèlement, de remise en état et des conditions d’extraction des fondations en fonction de la nature et de l’usage des terrains. 

    En effet : 

    • Le béton issu de la déconstruction des éoliennes pourrait suivre les filières de traitement du béton de déconstruction en général et ne présenter pas d’autre impact environnemental dédié que les émissions de GES liées au transport routier ; il a cependant un coût, non négligeable eu égard aux quantités en jeu, pour les acteurs du démantèlement et du recyclage. 
    • Aucune solution actuelle de traitement des matériaux composites (résines organiques et fibres de renforcement) constitutifs des pales d’éoliennes n’offrant de garantie satisfaisante à la fois sur les plans technique, écologique et économique, il devient plus que nécessaire de créer une filière industrielle de recyclage.


    En ce qui concerne les «Terres Rares »    

    • A ce jour, il n’y a pas eu en France de démantèlement impliquant des éoliennes avec aimant permanent.
    • L’enjeu industriel, économique et écologique n’existe que si on prend en compte les éoliennes en mer, dont le démantèlement n’interviendra qu’à partir des années 2040.
    • Pour être rentable, la collecte et le recyclage de ces aimants devrait être organisés (hors matériel électronique) à l’échelle européenne.

    Pour consulter ce document c’est ICI 
    9 May 2019

    Les Habitants de Quinsainnes en colère ! 

    Pourquoi ce mécontentement ?

    Parce que ce parc a vu le jour grâce à l'investissement des élus locaux et qu'au final les retombées économiques bénéficient aujourd'hui principalement à Montluçon Communauté. La structure juridique de l'agglo, à laquelle appartiennent Quinssaines et Lamaids, empêche la municipalité de Quinssaines de profiter directement des retombées de l’équipement, opéré par la société Boralex. 

    Le maire, Francis Nouhant, voudrait faire voter « un pacte financier fiscal » pour les 100 000 € versés à Montluçon Communauté. 

    « Impossible » et « interdit par la loi », répond Pierre Benech, de Montluçon Communauté. Depuis 2001 et sa création, la commuauté d’agglomération doit composer avec une fiscalité professionnelle unique (FPU) » 


    Pour lire l’article en entier c’est ICI

    5 Oct 2018

     Nous dédions cette photographie à tous ceux qui pensent que le peu de production électrique éolienne passe par WIFI ou Bluetooth 

    Amiens Sud - Eoliennes
    9 Aug 2018

    Chaque année, des centaines de milliers de Noctule Communes, meurent victimes du souffle des éoliennes.

    Pour comprendre l'ampleur du phénomène des chercheurs allemands ont équipé les chauves-souris de balises.

    La surprise etait de taille ... 

    Pour lire l'article du Monde.fr cliquez ici 

    7 Aug 2018

    Réponse à l’article de La Montagne sur le PPC

    En réponse à l'éditorial du 05/07/2018 de Julie Ho Hao, nous avions proposé un article au rédacteur en chef du quotidien La Montagne Guéret. 

    Il nous a été refusé au motif "trop technique ". Vous jugerez par vous même en le consultant. 

    Nous vous le proposons en entier ICI 

    Devant notre insistance, il a proposé de faire figurer notre point de vue ultérieurement. 

    • Aujourd'hui nous n'avons toujours pas eu droit aux honneurs de la presse.
    • Alors à quoi bon faire paraître un "droit de réponse" PLUS d'UN MOIS après la parution de l'article initial ...
    16 Oct 2014

    Conflits induits par le développement des éoliennes - 
    14e législature

    Mme Catherine Procaccia attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur les conflits induits par le développement des éoliennes. Le Gouvernement a annoncé vouloir réduire à 50 % la part de l'énergie nucléaire en 2025. 


    4 Jul 2018

    Nous sommes toutes et tous persuadés que cela ne nous arrivera jamais. 

    Pourtant dans les Hauts de France, le nombre d'éoliennes géantes dépasse les 1 540 ! Dont 602 pour le seul département de la Somme. 


    Vous trouvez cela hallucinant, vous n'y croyez pas alors allez voir le site officiel de la région qui n'arrive même plus à les dénombrer. 

    24 Jun 2018

    CHAPE DE BÉTON SUR LES PROJETS ÉOLIENS


    Il semblerait que le béton ne serve pas uniquement pour les fondations des éoliennes.

    Si le Maire et les Conseillers Municipaux d'Anzême refusent toujours obstinément de renseigner leurs administrés et laissent courir des informations erronées écrites sans les dénoncer, devons nous nous consoler en constatant que cette pratique de la "non-communication" est du fait de la majorité des autres communes et des administrations ? 


    NON !


    Vendredi dernier, un comité s’est réuni à Guéret avec pour objet « Présentation Du Plan de Revitalisation de le Creuse » demandé par notre Président de la République M. Emmanuel Macron. 

    Cette réunion a été faite en présence notamment de la nouvelle Préfète, du député et des sénateurs, de la Présidente du CD23, du VP du CR de Nouvelle Aquitaine …


    À aucun moment, l’industrialisation de notre territoire par l'éolien n’a été mentionnée. Mme Pauline Cazier a bien présenté un rapport sur les EnR qui portait uniquement sur le photovoltaïque et la bio-masse, mais rien sur l'éolien alors que de nombreux projets de parcs d’aérogénérateurs sont en cours. Pourquoi ? 


    Là encore : Chape de béton ! 


    Mesdames et Messieurs les élus et représentants de l’Etat, 

    • vous nous prenez pour des illuminés, 
    • incapables de comprendre et d’analyser les moindres éléments économiques et financiers, 
    • incapables de faire des projections sur d'éventuels études et développements…

    Je suis, pour ma part, à votre disposition pour débattre de ces sujets.

    Il y a un mois, j'étais encore aux USA où j’ai pu voir un parc éolien à Philadelphie très novateur, mais cela aurait il l’heur de vous intéresser alors que votre Plan de Revitalisation ressemble en majorité à de l’habillage de l’existant ?


    Nous, associations contre l'éolien industriel actuel, avons d’autres propositions de revitalisation à vous présenter, mais daignerez vous nous recevoir ?


    Si l'éolien industriel actuel ne mérite pas qu’on en parle, s’il est si bien, s’il est un apport d'énergie incontestable et contrôlable, s’il ne pose pas de problème de santé, de bruit, d’environnement, si son influence sur le prix de l'immobilier est nulle et si son élégance est telle qu’elle apporte de la hauteur et de la grandeur …  Pourquoi ne demanderions pas une réduction de la distance minimum de 500 à 250 mètres ? 

    Les parisiens auraient, ainsi, l’occasion de participer activement au développement des énergies renouvelables qu’ils affectionnent tant. Quel serait alors leur plaisir de voir des éoliennes gigantesques dans le parc du château de Rambouillet ou dominant la vallée de la Seine dans la forêt de Saint Germain en Laye …. 


    À méditer. 

    1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7