sd main logo

AQVA - Agir pour la Qualité de Vie à Anzême 

Menu

Parlons en ....

19 Dec 2019

Les Éoliennes d’Azerable ne tournent pas rond ! 

Ce que l’on peut retenir de cet article : 

  1. Le maire d’Azerable, M. Y. Aumaitre avoue que l’énergie éolienne ne peut remplacer actuellement l’énergie nucléaire. «Qu'on le veuille ou non, on n'est pas près de se passer du nucléaire à la vitesse ou ça va. Quand on voit le rendement de certaines éoliennes, pas très loin d'ici d'ailleurs, on comprend pourquoi la production française d'électricité d'origine nucléaire continue d'augmenter ». 
  2. Le chargé de projet, Florian Fillon, reconnaît qu'il y a eu «une in-conformité quelque part ».
  3. Les constructeurs n’ont pas respecté les termes sur le passage sur les voies communales. «Au final, ils sont passés là où cela les arrangeaient, ils ont utilisés des chemins qui n’étaient pas prévus et des routes qui étaient interdites » constatent les maires d’Azérable et de Saint Sébastien. 
4 Dec 2019

Audience du 3 Décembre 2019

Ainsi que nous vous l’avions annoncé, nous devions nous présenter devant la 17 ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris ce mardi 3 Décembre. 

Dès le début de l’audience, Mme la Procureur de la République a soulevé un point de droit sur une nullité potentielle de la Procédure. 

Chaque partie s’est alors exprimée durant moins de 3 minutes.

Mme la Présidente ainsi que les deux juges se sont retirés et sont revenus quelques minutes plus tard.

A leur retour, Mme la Présidente du Tribunal a annoncé qu’une décision sera prise le 27 Février 2020 sur les conditions de la poursuite ou non de la Procédure.

30 Nov 2019

Les concurrents d'EDF demandent plus d'électricité « nucléaire » qu'ils ne peuvent en obtenir

Les concurrents d'EDF ont demandé beaucoup plus de l'électricité produite par l'acteur historique qu'il ne peuvent en obtenir, a annoncé vendredi le régulateur, ce qui pourrait se traduire par une hausse des factures.

Les fournisseurs alternatifs - comme Engie, Total ou le suédois Vattenfall - peuvent acheter à prix fixe une certaine quantité de l'électricité nucléaire produite par EDF, dans le cadre d’un mécanisme baptisé ARENH (Accès Régulé a l’Energie Nucléaire Historique).


27 Nov 2019

Question au Gouvernement

Julien Aubert, député du Vaucluse, a interpellé le gouvernement en la personne de la secrétaire d'Etat Emmanuelle Wargon, estimant que les ressources allouées à certaines énergies renouvelables sont "disproportionnées".

"La politique de transition électrique ne permet pas de lutter contre le réchauffement climatique". Il a critiqué ce mardi 26 novembre le projet de feuille de route énergétique de la France, qui pourrait être adoptée au début de l'année 2020, l'accusant de faire une part-belle injustifiée à l'énergie éolienne.

Question au Gouvernement 

24 Nov 2019
le 24 Novembre 2019
16 Nov 2019
Sur des territoires peu venteux, le risque est de voir des éoliennes avec des mats à plus de 200 mètres. © Richard BRUNEL
Sur des territoires peu venteux, le risque est de voir des éoliennes avec des mats à plus de 200 mètres. © Richard BRUNEL

Le Département de l'Allier veut limiter la taille et l'impact des éoliennes.

Des éoliennes ? Pourquoi pas... mais de manière raisonnée. Tel est le message adressé au gouvernement par le Département concernant l’installation de futurs parcs éoliens. ....

... Avec la fin du schéma de développement éolien, des projets peuvent naître partout : « Cela peut rapidement poser des problème, » constate le président de l’Allier. D’où une délibération qui s’apparente à de la prévention pour éviter tout et n’importe quoi : « Le département de l’Allier n’est pas à priori un département réputé pour être venteux. Le risque est de voir des projets éoliens avec des mats à 200, voire 280 mètres de haut au milieu de nulle part. Le but est d’éviter de défigurer nos territoires. Il faut des des projets cohérents et à distance des habitations ». 

Pour lire l’article de La Montagne c’est ICI 

19 Sep 2019
France Stratégie : Le 27 septembre, de 13h à 13h45, Bérengère Mesqui et Nicolas Meilhan vous présenteront leurs travaux et débattront, avec vous, de leurs propositions.
2 Sep 2019

La production éolienne est erratique 

Quand les promoteurs éoliens, vous certifient que la production éolienne n’est pas erratique, RTE indique que la production est passée en quelques jours d’un maximum de 13 288 MW le 14/03/2019 à un minimum de 110 MW le 22/03/2019. (Soit un multiple de 120). 

https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/chiffres-cles

11 Jul 2019

Restriction d’eau dans tout le département de la Creuse

Madame la Préfète place aujourd’hui la totalité du département en situation de crise vis-à-vis de la sécheresse, renforçant ainsi les mesures de restriction au niveau maximal.

Désormais, seuls les usages prioritaires que sont l’alimentation en eau potable, la sécurité incendie et l’abreuvement du bétail sont autorisés. L’ensemble des autres utilisations de l’eau sont interdites : arrosage des jardins, des stades, lavage des véhicules, remplissage des piscines même récemment installées... que cette eau provienne des ressources naturelles (rivières, sources, étangs), ou qu’elle provienne du robinet.

Communique de Presse de la Préfecture de la Creuse. 

6 Jul 2019

Deux associations portent plainte contre l’Etat pour pollution 

La Fédération Environnement Durable (FED) et Sites & Monuments (SPPEF) déposent un recours devant le tribunal administratif de Paris relatif aux déchets de l’industrie éolienne.

Ce recours vise à engager la responsabilité de l’État du fait de l’illégalité de sa réglementation applicable aux déchets éoliens, laquelle autorise leur abandon dans les sols, néglige la hiérarchie de leurs modes de traitement et n’impose aucune garantie financière crédible en matière de remise en état des sites.

  • La situation de l’Allemagne confrontée à ses premiers démantèlements d’éoliennes, nous révèle qu’aucune précaution à la hauteur des enjeux n’a été prise par l’État français pour protéger l’environnement.

  • Le démantèlement de multiples éoliennes géantes est en effet illusoire compte tenu de son coût, pour une consignation de seulement 50 000 euros. Le territoire de la France, lorsque la perfusion de deniers publics cessera, sera couvert de friches industrielles disséminées sur tout le territoire et de lignes de très haute tension devenues inutiles.

Après avoir détruit des haies, rasé des chemins ruraux historiques et construit des routes en plein champ pour acheminer des éoliennes atteignant aujourd’hui 250 mètres de haut, les industriels de l’éolien dont les structures financières sont volontairement insuffisantes, vont abandonner une quantité gigantesque de matériaux polluants non recyclables, voire non traitables :    

  • 36 millions de tonnes de béton armé pour fabriquer les socles à tout jamais enterrés soit l’équivalent de 1,8 million de camions-toupies représentant une file de 18 000 km.435 mille tonnes de plastiques spéciaux pour les pales fabriquées à base de polymères, de fibre de verre et de carbone, très difficilement traitables voire non recyclables. Si ces pales de 55 mètres étaient mises bout à bout, elles couvriraient 2800 km.8 millions de tonnes d’acier ordinaire, d’aciers spéciaux à base de manganèse, de chrome, de nickel, de molybdène pour les mâts, les rotors etc.des centaines de milliers de tonnes de cuivre pour les génératrices d’électricité, les câbles électriques, les milliers de transformateurs constituant les postes sources, sans compter les milliers de km de nouvelles lignes à HT pour raccorder les 14 500 éoliennes au réseau et distribuer leur courant intermittent.6 mille tonnes de terres rares dont principalement le néodyme, un produit chimique stratégique pour fabriquer les aimants des nouveaux alternateurs, difficilement recyclable et produit en Chine dans des conditions écologiques et humaines toxiques défrayant la chronique depuis des années. (4) 15 mille tonnes par an d’huile de vidange par an dont une partie s’écoule dans les sols, polluant durablement les nappes phréatiques.


Pour lire l’article en entier c’est ICI 

14 Jun 2019

La Fédération Environnement Durable attaque le Gouvernement pour «Pollution » & le ministre M. de Rugy pour «Excès de Pouvoir »

Communiqué de Presse - Paris le 14 juin 2019

Déchets des éoliennes industrielles

La Fédération Environnement Durable attaque en justice le gouvernement pour la pollution du territoire générée par les éoliennes industrielles.
Le 13 juin 2019, la Fédération Environnement Durable a déposé au Conseil d’état un premier recours pour excès de pouvoir contre Monsieur François de Rugy.
Elle demande l’abrogation de l’arrêté du 26 août 2011 relatif à la remise en état et à la constitution de garanties financières pour les installations de production d’électricité utilisant l’énergie mécanique du vent. Elle estime que les garanties actuelles concernant le démantèlement et le recyclage des éoliennes sont notoirement insuffisantes.
Une seconde plainte contre l’état, conjointe avec une autre Fédération, est en cours de dépôt devant le tribunal de Paris.
La Fédération Environnement Durable constate qu’aucune structure de dépollution, de traitement, ni de recyclage, n’a été mise en place à la hauteur de la quantité déchets industriels en cour de dissémination, dont des matériaux chimiques toxiques potentiellement dangereux pour la santé et la sécurité humaine.
Elle estime que cette défaillance traduit une carence fautive de l'État à respecter son obligation de protection de la biodiversité, de l'environnement et des citoyens.

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7