AQVA - Agir pour la Qualité de Vie à Anzême 

menu

Parlons en ....

11 Jul 2019

Restriction d’eau dans tout le département de la Creuse

Madame la Préfète place aujourd’hui la totalité du département en situation de crise vis-à-vis de la sécheresse, renforçant ainsi les mesures de restriction au niveau maximal.

Désormais, seuls les usages prioritaires que sont l’alimentation en eau potable, la sécurité incendie et l’abreuvement du bétail sont autorisés. L’ensemble des autres utilisations de l’eau sont interdites : arrosage des jardins, des stades, lavage des véhicules, remplissage des piscines même récemment installées... que cette eau provienne des ressources naturelles (rivières, sources, étangs), ou qu’elle provienne du robinet.

Communique de Presse de la Préfecture de la Creuse. 

7 Jul 2019

Echanges Productions Électriques 

Certains pensent que la France est en déficit de production énergétique électrique …

C’est complètement faux ! 

  • Pour 2017 la France a exporté plus de : 39 600 GWh
  • Pour 2018 la France a exporté plus de : 56 650 GWh
  • Pour les 5 premiers mois de 2019, la France a exporté plus de : 24 400 GWh

Source RTE

6 Jul 2019

Deux associations portent plainte contre l’Etat pour pollution 

La Fédération Environnement Durable (FED) et Sites & Monuments (SPPEF) déposent un recours devant le tribunal administratif de Paris relatif aux déchets de l’industrie éolienne.

Ce recours vise à engager la responsabilité de l’État du fait de l’illégalité de sa réglementation applicable aux déchets éoliens, laquelle autorise leur abandon dans les sols, néglige la hiérarchie de leurs modes de traitement et n’impose aucune garantie financière crédible en matière de remise en état des sites.

  • La situation de l’Allemagne confrontée à ses premiers démantèlements d’éoliennes, nous révèle qu’aucune précaution à la hauteur des enjeux n’a été prise par l’État français pour protéger l’environnement.

  • Le démantèlement de multiples éoliennes géantes est en effet illusoire compte tenu de son coût, pour une consignation de seulement 50 000 euros. Le territoire de la France, lorsque la perfusion de deniers publics cessera, sera couvert de friches industrielles disséminées sur tout le territoire et de lignes de très haute tension devenues inutiles.

Après avoir détruit des haies, rasé des chemins ruraux historiques et construit des routes en plein champ pour acheminer des éoliennes atteignant aujourd’hui 250 mètres de haut, les industriels de l’éolien dont les structures financières sont volontairement insuffisantes, vont abandonner une quantité gigantesque de matériaux polluants non recyclables, voire non traitables :    

  • 36 millions de tonnes de béton armé pour fabriquer les socles à tout jamais enterrés soit l’équivalent de 1,8 million de camions-toupies représentant une file de 18 000 km.435 mille tonnes de plastiques spéciaux pour les pales fabriquées à base de polymères, de fibre de verre et de carbone, très difficilement traitables voire non recyclables. Si ces pales de 55 mètres étaient mises bout à bout, elles couvriraient 2800 km.8 millions de tonnes d’acier ordinaire, d’aciers spéciaux à base de manganèse, de chrome, de nickel, de molybdène pour les mâts, les rotors etc.des centaines de milliers de tonnes de cuivre pour les génératrices d’électricité, les câbles électriques, les milliers de transformateurs constituant les postes sources, sans compter les milliers de km de nouvelles lignes à HT pour raccorder les 14 500 éoliennes au réseau et distribuer leur courant intermittent.6 mille tonnes de terres rares dont principalement le néodyme, un produit chimique stratégique pour fabriquer les aimants des nouveaux alternateurs, difficilement recyclable et produit en Chine dans des conditions écologiques et humaines toxiques défrayant la chronique depuis des années. (4) 15 mille tonnes par an d’huile de vidange par an dont une partie s’écoule dans les sols, polluant durablement les nappes phréatiques.


Pour lire l’article en entier c’est ICI 

14 Jun 2019

La Fédération Environnement Durable attaque le Gouvernement pour «Pollution » & le ministre M. de Rugy pour «Excès de Pouvoir »

Communiqué de Presse - Paris le 14 juin 2019

Déchets des éoliennes industrielles

La Fédération Environnement Durable attaque en justice le gouvernement pour la pollution du territoire générée par les éoliennes industrielles.
Le 13 juin 2019, la Fédération Environnement Durable a déposé au Conseil d’état un premier recours pour excès de pouvoir contre Monsieur François de Rugy.
Elle demande l’abrogation de l’arrêté du 26 août 2011 relatif à la remise en état et à la constitution de garanties financières pour les installations de production d’électricité utilisant l’énergie mécanique du vent. Elle estime que les garanties actuelles concernant le démantèlement et le recyclage des éoliennes sont notoirement insuffisantes.
Une seconde plainte contre l’état, conjointe avec une autre Fédération, est en cours de dépôt devant le tribunal de Paris.
La Fédération Environnement Durable constate qu’aucune structure de dépollution, de traitement, ni de recyclage, n’a été mise en place à la hauteur de la quantité déchets industriels en cour de dissémination, dont des matériaux chimiques toxiques potentiellement dangereux pour la santé et la sécurité humaine.
Elle estime que cette défaillance traduit une carence fautive de l'État à respecter son obligation de protection de la biodiversité, de l'environnement et des citoyens.

6 Jun 2019

Eolien le scandale économique absolu

La Commission des Finances, de l’Économie générale et du Contrôle budgétaire, de l'assemblée nationale, composé de 17 membres et présidée par le député Julien Aubert, s'est saisie du scandale des éoliennes et vient de publier un rapport accablant.( non encore accessible!)

Le gouvernement semble en retarder la diffusion dans le cadre d'une procédure d'urgence. Les intérêts en cause sont colossaux.

Voici ci-joint l'article publié par le journal Valeurs actuelles.


25 May 2019

NOZAY (Nord Loire- Atlantique), Vent d’Inquiétude : 200 vaches mortes 

Depuis l’inauguration du parc éolien en 2012 à Nozay, dans le nord de la Loire-Atlantique, aux pieds des machines des hommes et des animaux souffrent. Des problèmes pour l’instant inexpliqués et finalement un dossier compliqué sur la table des services de l’Etat depuis des années.

Pour lire l’article en entier c’est ICI 

9 May 2019

Les Habitants de Quinsainnes en colère ! 

Pourquoi ce mécontentement ?

Parce que ce parc a vu le jour grâce à l'investissement des élus locaux et qu'au final les retombées économiques bénéficient aujourd'hui principalement à Montluçon Communauté. La structure juridique de l'agglo, à laquelle appartiennent Quinssaines et Lamaids, empêche la municipalité de Quinssaines de profiter directement des retombées de l’équipement, opéré par la société Boralex. 

Le maire, Francis Nouhant, voudrait faire voter « un pacte financier fiscal » pour les 100 000 € versés à Montluçon Communauté. 

« Impossible » et « interdit par la loi », répond Pierre Benech, de Montluçon Communauté. Depuis 2001 et sa création, la commuauté d’agglomération doit composer avec une fiscalité professionnelle unique (FPU) » 


Pour lire l’article en entier c’est ICI

9 Apr 2019

Assemblée Générale de l’Association 

Chère adhérente, cher adhérent

Bonjour, 

Voici déjà revenu le temps de notre assemblée générale qui se tiendra le 19 Avril 2019.

Contrairement aux promesses de nos "décideurs " les projets de parcs éoliens fleurissent en Creuse comme les jonquilles dans nos bois et comme vous le constatez le dialogue et les informations  sur le sujet sont toujours aussi absents malgré les préconisations de concertations entre population et élus.

C'est pourquoi il nous faut rester unis et vigilants et ne pas baisser la garde en pensant qu'il ne se passe rien.

A bientôt de se rencontrer

Christian Rousseau (secrétaire) 

ANZÊME

  • Démission du Maire et d’un Conseiller municipal, 
  • Élections complémentaires pour élire 3 nouveaux conseillers les dimanches 2 et 9 Décembre prochain, 
  • Projet d’implantation d’éoliennes sur la commune,
  • Projet d’extension du lotissement de Puy Chaillaux, 
  • Regroupement de communes ... 

  • RIEN n’apparaît sur le site de la commune !

1 - 2 - 3 - 4