NON aux 8 Eoliennes Géantes à ANZÈME.

La CREUSE est une campagne préservée. Nous aimons notre environnement, nous sommes écologistes par nature : Nos maisons aux murs épais nous protègent de la chaleur et du froid (économie d'énergie), le bocage préserve la biodiversité et évite l'érosion, l'énergie électrique provient de trois barrages hydrauliques (énergie écologique) qui ont déjà bouleversé notre écosystème dans les années 1980 en inondant une grande partie de notre vallée.  

Aujourd'hui, nous subissons, à nouveau, les lois de la mondialisation. À la télévision, nous regardons ces pakistanais travailler dans des conditions déplorables pour survivre de quelques pièces pendant que des sociétés industrielles, importatrices engrangentdesbénéfices colossaux. 

Les petits villages comme le nôtre sont les pakistanais de l'éolien, on nous jette quelques euros ridicules pour nous faire croire que nous vivrons mieux mais nous récoltons toutes les nuisances pendant que les communautés de communes et les investisseurs de vents tirent tous les marrons du feu pour une énergie non adaptée à notre région et au final non écologique.


Aidez nous à sauver notre village et à arrêter ces mascarades d'énergies dites propres, dans des conditions comme les nôtres, exigées par le Gouvernement.

On nous dit : 

Si vous n'êtes pas pour les Eoliennes vous êtes pour le Nucléaire ! 

FAUX! 
Nous sommes "POUR" les Énergies Renouvelables économiquement rentables.

  • Chaque énergie renouvelable (Hydraulique, STEP, Géothermique, Eolienne, Solaire ...) devrait être installée dans des lieux les plus propices à leur "productivité" intrinsèque et non pour le rendement spéculatif d'exploitants privés. 
  • Il nous paraîtrait complètement aberrant de construire un barrage en travers de la SIAUVE (ruisseau qui se jette dans la Creuse une des premières rivières aménagées par les hydroélectriciens : 6 barrages), alors pourquoi ériger des Eoliennes en des lieux où le vent ne souffle pas ou très peu ?

On nous dit : 

Elles sont loin des habitations et puis 8 Eoliennes ce n'est pas si grave . . .
Implantation des 17 Eoliennes - Cliquer sur l'image pour l'agrandir
FAUX !
  • Ces Eoliennes sont situées à moins de 650 mètres de certaines maisons du village de Montbut. Imaginez vous habiter près de ces monstres qui dépasserons de plus de 100 mètres les plus haut de nos chênes séculaires.
  • On ne parle déjà plus de 8 Eoliennes. Une QUINZAINE de permis de construire ont été déposés, par le même constructeur, dans un rayon de moins de 2 km. ( 8 à Anzème + 4 à St Fiel + 2 à St Sulpice le Guéretois sans compter celles prévues à Glénic). Les villages de Lardillat, Chignavieux, Pissaloux, Redon ... sont littéralement encerclés. 

On nous dit : 

Il s'agit d'intérêts privés; la Mairie ne peut rien faire  . . .
Exemple de permis de construire - cliquer pour agrandir

 FAUX ! 

  • Le Conseil Municipal a voté le 22/01/2015 en faveur du projet par 6 voix pour, 1 contre et 7 abstentions. Il est donc bien impliqué dans cette décision.
  • De même le 29/06/2015 par 10 voix pour et 3 contre, il a autorisé le Maire a signé une convention d'occupation du domaine public en faveur de la société Phoebus. Cet accord permet aux engins d'emprunter les voies communales et plus grave, il aliéne la TOTALITE de nos chemins à des fins privées. Ainsi les chemins du Pied de Véyère, des Bouenottes et des Bruyères seront survolés par les pales des éoliennes en de multiples points qui empêcheront les promeneurs de marcher en toute quiétude sur ces sentiers.
  • Monsieur le Maire a signé les permis de construire ainsi que la convention d'occupation du domaine public. 
  • M. Favière a, de plus, engagé la commune à ce qu'elle apporte "son concours dans toute la mesure utile ou nécessaire pour toute assistance en vue des demandes d'autorisations administratives" quelque soit l'exploitant. Nous avons eu : Phoebus, puis PEW Anzème et maintenant une future société d'exploitation que nous ne connaissons pas encore. 

 On nous dit :

Les 8 éoliennes prévues à quelques centaines de mètres d’une zone Natura 2000 protégeront l’avenir de nos enfants et amèneront de l’argent à la commune !!!


FAUX !

Ce projet permettra surtout aux promoteurs éoliens et à la Communauté de Communes du Grand Guéret de s'enrichir à nos dépends.


A Eux l'Argent, à Nous

  • La dégradation de nos paysages, de nos vies, de notre histoire,
  • La baisse importante de la valeur de nos maisons, la fuite du tourisme vert seront nos pertes directes,
  • Les nuisances sonores mais aussi les puissants infrasons qui traversent les murs à plusieurs kilomètres et occasionnent de multiples effets secondaires sur la santé : problèmes cardiaques, nausées, douleurs… problèmes désormais connus.
  • Les perturbations des ondes TV qui ne sont pas anodines, 
  • Le massacre du biotope : les oiseaux (grues et rapaces), les chauves-souris… le déboisement qui nuit au gibier,
  • L'utilisation d’autres sources énergétiques (pas forcément «propres ou renouvelables») car l’éolien ne peut fonctionner seul pour sa régulation.
  • Le coût du démantèlement de ces éoliennes (des centaines de milliers d’€ contre une petite cinquantaine de milliers d’€ mise en garantie) qui reviendra inévitablement à la commune avec comme répercussion une augmentation de nos impôts ou de nos taxes.
Décembre 2016 - Source statistiques developpement durable.gouv.fr - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

On nous dit :

L'énergie Eolienne est une énergie d'avenir qui résoudra toutes nos attentes. 


FAUX !

Les statistiques gouvernementales viennent de démentir cette affirmation. Alors que nous sommes en sous capacité de production électrique en raison de l'arrêt de certains réacteurs nucléaires pour cause de maintenance, le secteur Eolien, bien qu'ayant augmenté le nombre de ces unités de production, a vu son rendement régressé (-20,4 %) entre 2015 et 2016. 

Source Fevrier 2017 Page 5/10 sur statistiques.developpement-durable.gouv.fr