Et la Santé ?

Le tableau suivant retrace l’évolution des études sur l’éolien et la santé des êtres vivants et plus particulièrement des hommes, avec la découverte du syndrome éolien.
Juillet 2017 
Mai 2017 : 

Mars 2017 : 
  • de renforcer l’information des riverains lors de l’implantation de parcs éoliens, notamment en transmettant des éléments d’information relatifs aux projets de parcs éoliens au plus tôt (avant enquête publique) aux riverains concernés et en facilitant la participation aux enquêtes publiques ;
  • de renforcer la surveillance de l’exposition aux bruits, en systématisant les contrôles des émissions sonores des éoliennes avant et après leur mise en service et en mettant en place des systèmes de mesurage en continu du bruit autour des parcs éoliens (par exemple en s’appuyant sur ce qui existe déjà dans le domaine aéroportuaire) ;
  • de poursuivre les recherches sur les relations entre santé et exposition aux infrasons et basses fréquences sonores, notamment au vu des connaissances récemment acquises chez l’animal et en étudiant la faisabilité de réaliser une étude épidémiologique visant à observer l’état de santé des riverains de parcs éoliens.

Décembre 2016 : 

Mars 2016 : 
  • 168 témoignages de souffrances en France (sur un échantillon concerné de 500 personnes) présentés parla FED, Fédération Environnement Durable à l’ ANSES. P. Dugast, acousticien, rappelle : « Les éoliennes industriellessont de plus en plus puissantes, plus lentes et produisant plus de basses fréquences et d’infrasons. » [source: Auditiondu 8 mars 2016 ANSES Groupe infrasons des éoliennes] 
Septembre 2015 
Mai 2015 : 
  • Alerte sur les effets sanitaires néfastes des fréquences éoliennes inférieures à 1 Hz et les vibrations solidiennes générées par le mât des éoliennes qui se propagent jusqu’à 10 km.   [source: Congrès à Frankfort mai 2015]  
  • Des chercheurs polonais ont étudié l'impact des éoliennes sur 3 groupes de porcs nourris dans les mêmes conditions mais placés à différentes distances des machines. Ils ont démontrés que non seulement le poids des animaux diminuait au fur et à mesure que l'on se rapprochait des machines ( 90 kg à 1500 m - 82,5kg à 1000 m et seulement 80 kg à 500 m soit plus de 10% de moins) mais ils ont également constaté une augmentation du taux de Ph (acidité engendrée par le stress) qui nuit à la qualité de la viande. Source : https://www.degruyter.com/view/j/aoas.2015.15.issue-4/aoas-2015-0051/aoas-2015-0051.xml  
Mars 2015 : 
Février 2015 :  
Décembre 2014 
Résumé de vulgarisation des preuves scientifiques établies sur le sujet :
Octobre 2014 
  • Rapport de l'Academie Royale de Medecine de Londres   
  • L’arrêté de la Ville Plympton Wyoming, en Ontario au Canada fixe à une amende de 500 à 10 000 $ par jour d’infraction à l’exploitant,  si :   
    • les tests à l’intérieur des logements, avec instruments appropriés de mesure de pression du son de 0,1 Hz à 20 Hz, montrent que les infrasons sont excessifs,
    • les tests identifient les pics de passages des pales, des niveaux de pression de 50 dB ou + sur 1 à plusieurs minutes, des pics de pression excédant cette moyenne de 10 dB ou +,
    • la différence entre dBC et dBA ne devant pas être>à 15 dB dans ou hors du logement, 
    • la différence entre niveau non pondéré du son (incluant infrasons 0,1 Hz et +) et niveau pondéré à ne devant pas dépasser 20 db à n’importe quel point de mesure. 
Septembre 2014 
Juin 2014 : 
  • Au Danemark : 1600 visons sont nés prématurément durant le seul mois de Juin 2014 dans une « ferme à fourrures ». Beaucoup avaient des difformités, et la plupart étaient mort-­nés. L’absence de globes occulaires était la malformation la plus fréquente. D'autres incidents ont eu lieu, ce qui a conduit le Conseil mondial pour la nature (WCFN) à la conclusion que les vibrations à basse fréquence émises par les éoliennes peuvent avoir des effets graves sur la santé, y compris une modification du comportement, des malformations, des fausses couches et des naissances prématurées. 
Avril 2014 : 
  • Un groupe d’experts mandaté par des promoteurs de l’industrie éolienne indique que « si le bruit se situe à des fréquences inhabituellement élevées ou basses, ou s’il contient des tonalités dominantes à basses fréquences, la pondération A (dbA) risque de ne pas donner une mesure valide » – la pondération A permet de réduire la valeur mesurée du son pour les fréquences élevées ou basses afin de refléter le bruit entendu par l’oreille humain.
Novembre 2013 
Juin 2013
  • l'ANSES est saisie par Mme Royal (ministre de l'écologie) afin d'étudier les effets sur la santé des basses fréquences et infrasons dus aux parcs éoliens. (Appel à candidature Décembre 2013) 
Mai 2013 
  • le Tribunal de Justice du Portugal (Cour Suprême) ordonne le démantèlement d’éoliennes près d’une propriété d’élevage de chevaux suite aux malformations de poulains, aux dégradations de la santé de la famille, et d’une fatigue anormale d’un enfant de 12 ans.
Décembre 2012 : 
  • Quatre cabinets acoustiques indépendants co-signataires d’un rapport affirment «qu’il y a suffisamment de preuves pour classer les basses fréquences et infrasons éoliens comme un problème grave pouvant affecter l’avenir de la filière.»
  • Le Tribunal Administratif de Clermont-Ferrand précise que « l’étude d’impact doit contenir une évaluation des émergences spectrales à l’intérieur des habitations conformément à l’art. R.1334-32 du code de la santé publique (parc éolien Chazemais – Auvergne)  » [source]
Décembre 2009 : 
  • Dr Nina Pierpont décrit les pathologies constatées sur 10 familles / 38 personnes riveraines d’éoliennes industrielles de 1,5 à 3MW depuis 5 ans. On parle de «  Syndrome éolien » pour décrire des maux de tête, des troubles du sommeil, de l’ouïe, de la vue, du cœur et aussi vertiges et nausées…
Mars 2006 : 
  • L’Académie de Médecine établit le risque « d’un traumatisme sonore chronique […] dont l’impact dépend directement la distance séparant l’éolienne des lieux de vie ». Il est demandé qu’aucune éolienne industrielle (>2,5MW) ne soit installée à moins de 1500 mètres des habitations.
Avril 1985 :
  •  Une étude de la NASA montre que les basses fréquences de 6, 8 et 11Hz d’une éolienne industrielle de 4MW conservent 80% de leur intensité à 10km de distance.

Une équipe de scientifiques démontre les effets mécaniques des Ondes Basse Fréquence sur le corps humain. 
Voici ce que l'on peut retenir de cette prestation : 
  1. L'OMS classe les ondes sonores en "Force Mécanique qui Frappe les Corps".
  2. De même que l'on peut classer les ondes lumineuses en : Rayons X - Lumière - Ultra-violets, on peut classer les ondes sonores en : Infrasons - Bruit - Ultrasons.
  3. Un son est caractérisé par sa longueur d'onde et son amplitude. Plus la longueur d'onde est grande plus loin ira sa propagation de même plus l'amplitude est importantante plus nous pourrons la percevoir. 
  4. L'unité de mesure dBA a été créée pour évaluer l'environnement acoustique et protéger ainsi notre audition. Elle n'est en aucun capable de mesurer les ultrasons et les Infrasons dont l'unité de mesure est dBLinéaire.