Parlons en ....

1542055426

 ANZÊME 

  • Démission du Maire et d’un Conseiller municipal, 
  • Élections complémentaires pour élire 3 nouveaux conseillers les dimanches 2 et 9 Décembre prochain, 
  • Projet d’implantation d’éoliennes sur la commune,
  • Projet d’extension du lotissement de Puy Chaillaux, 
  • Regroupement de communes ... 

  • RIEN n’apparaît sur le site de la commune ! A si, grande exposition de photos à la bibliothèque. 

1541600022


ANZÊME : Élection complémentaire 

les dimanches 2 et 9 décembre 2018


À la suite du décès de Monsieur André REVEIL, conseiller municipal d’Anzême, de la démission de Monsieur Alain FAVIERE, de ses mandats de maire et conseiller municipal d’Anzême, de la démission de Monsieur Alain HIRAULT, de ses mandats de troisième adjoint et conseiller municipal d’Anzême, et en application des articles L. 2122-8 et L. 2122-14 du code général des collectivités territoriales, l’organisation d’une élection municipale partielle complémentaire s’impose afin de pourvoir les trois sièges vacants.

La Préfète de la Creuse, a fixé par arrêté du 5 novembre 2018 la convocation des électrices et des électeurs de cette commune.


Le 1er tour a été fixé au dimanche 2 décembre 2018 

et l’éventuel second tour aura lieu le dimanche 9 décembre 2018.



Pour toutes informations de la Préfecture cliquez ici 

1538736862

 Nous dédions cette photographie à tous ceux qui pensent que le peu de production électrique éolienne passe par wifi ou Bluetooth 

1538736560
Amiens Sud - Eoliennes & Pylones
1537955095

 Qui sème le vent récolte la tempête.


Les petits seigneurs de la Creuse ne sont pas à la fête. La « Haute Autorité » de l’Etat leurs a intimé l’ordre de se regrouper. Mais c’est crime de lèse-maire ! Ne plus leur  laisser la possibilité de régner sur LEUR domaine.

Régner ! Mais comment ça ? 

Ces maires « je sais tout » « je comprends tout » managent leur territoire à coup de subventions, sans la moindre étude économique du bien-fondé de leurs actions, n’informent la population que sur des sujets mineurs mais jamais sur les postes nécessitant de lourds investissements, bataillent avec la seigneurie voisine pour avoir eux aussi LEUR lotissement, LEUR salle des fêtes … même si cela doit doubler, tripler voir quadrupler les budgets sans grands résultats.


Le maire d’Anzême s’insurge, s’arqueboute sur SES privilèges ; Mais pourquoi refuse t-il une vision plus réaliste des besoins économiques de SA commune ? Nous ne sommes plus après guerre avant le bouleversement des 30 glorieuses. Le village avait alors un sens, une vocation sociale et économique. Depuis il y a eu la voiture, les centres commerciaux, internet … Nos petits villages de 500 âmes sont incapables d’assumer seuls leur propre développement.


Monsieur le Maire d’Anzême vous ne fournissez pas plus d’explications sur l'industrialisation de la commune par des éoliennes géantes, sur la rentabilité exacte de la salle des fêtes que sur l'étude de marché de l’extension du lotissement de Puy Chaillaux. Dans ce dernier cas est-il prévu un simple panneau « Tant de lots à vendre au prix de XX€ le m2 » ? Ou voulez vous accompagner ce projet d’une étude financière pour les acquéreurs, de conditions d'économie d'énergie. 

En tous cas RIEN aux dossiers. 

La « proximité » que vous vantez tant à la presse est bien mise à mal par vos propres actions. 


Il est grand temps que nos petits seigneurs rangent leur blason, révoquent leur cour de conseillers pour certains serviles et acceptent la vision d’un regroupement. 

Je suis « POUR » que les départements réduisent d’une manière drastique le nombre de sous-prefecture, effectuent le regroupement des communes, pour les économies d'échelle pour par ailleurs développer des bases sociales plus importantes. Il serait préférable d’avoir moins d’EHPAD mais avec de meilleures conditions de structures et de personnel, préférable d’avoir des crèches avec des horaires plus flexibles … 

Cependant, l’Etat devra être attentif : 

    • À ne pas créer de « super-seigneurs » plus imbus d’eux-même car ayant remporté la bataille du regroupement. 
    • À ce que les villages à la gestion optimisée et vertueuse n’aient pas à faire supporter par leurs habitants la gestion incohérente et dispendieuse de la commune voisine dans un regroupement géographique.

Nous ne connaissons pas la gestion de Bussiere Dunoise et ne savons pas les avantages que pourraient tirer Anzeme d’un regroupement avec cette commune. En revanche nous avons l’impression que notre bassin de vie s’oriente plus vers le Sud, vers Guêret c’est à dire vers Saint Sulpice le Gueretois voir Saint Fiel, mairie avec laquelle nous avons des accords, des partenariats notamment scolaires. 


En tout état de cause, Mesdames et Messieurs les Maires, 

Il va falloir dialoguer avec votre population, expliquer clairement les différents cas, arrêter de prendre vos administrés pour des «crétins », arrêter de vivre seulement avec la presse locale. 


Il est grand temps que les esprits s’ouvrent.

Peut être faudrait il aller encore plus loin, agrandir cette idée de regroupement à La Com d’Agglo en créant par village des «référants possédant de réelles compétences historiques, économiques, juridiques ou sociales …» ayant par ailleurs de vraies responsabilités qu’ils porteraient au sein de comités. 


Nous les habitants des communes du Grand Gueret sommes concernés par ces procédures ; Il  s’agit de notre avenir. 

Alors à quand des débats citoyens sur ces regroupements au sein de la Com d’Agglo ?

1537344012

Article de La Montagne du 19 Septembre 2018

 

"Le collectif SOS EOLE 23, qui a été crée en janvier dernier, organise sa première réunion publique le samedi 22 Septembre à Guéret. 


Rémy Prud'homme animera une Conférence-Débat sur les énergies renouvelables. Professeur émérite à l'université Paris XII, Rémy Prud'homme a également été directeur adjoint à l'OCDE, enseignant au MIT (Institut de Technologie du Massachusetts, États Unis) et consultant de la Banque Mondiale. 


Après une présentation des énergies renouvelables (notamment l'éolien) avec leurs avantages et leurs inconvénients un débat sera proposé au public. "L'objectif est de fournir une Information économique"  souligne Muriel Moehring, présidente de l'association AQVA (Anzême) et vice-présidente de SOS Eole 23. "C'est bien d'indiquer est-ce que l'éolien est une source d'énergie acceptable, rentable. Est-ce que le système éolien a la capacité d'aider à combler le besoin constant d'énergie" ajoute-t-elle. 


Pour lire l'article c'est ICI 

1534421459
15/07/2018 Consommation et Production Énergétiques
1533810952

Chaque année, des centaines de milliers de Noctule Communes, meurent victimes du souffle des éoliennes.

Pour comprendre l'ampleur du phénomène des chercheurs allemands ont équipé les chauves-souris de balises.

La surprise etait de taille ... 


Pour lire l'article du Monde.fr cliquez ici 

- 1 - - 2 - - 3 - - 4 - - 5 -